PLUi : reprise des permanences et réunions publiques en septembre

En raison du contexte sanitaire, plusieurs permanences n'ont pas pu ou ne pourront pas être tenues comme prévu initialement :
• Mairie de Preyssac d'Excideuil le 01/04/2021
• Mairie de Saint-Pantaly d'Excideuil le 08/04/2021
• Mairie de Saint-Raphaël le 29/04/2021
• Mairie de Saint-Médard d’Excideuil le 15/04/2021
• Mairie de Sarlande le 06/05/2021
• Mairie de Clermont d'Excideuil le 13/05/2021
• Mairie de Saint-Mesmin le 20/05/2021
• Mairie de Saint-Jory Lasbloux le 26/05/2021
• Mairie d'Anlhiac le 04/06/2021
• Mairie de Saint-Martial d'Albarède le 10/06/2021
• Mairie de Saint-Cyr-les-Champagnes le 17/06/2021
• Mairie de Dussac le 23/06/2021
Ces permanences seront programmées de nouveau à partir de septembre avec les mairies concernées, tout comme les réunions publiques.

Bilan, suite et fin de la campagne de piégeage 2021

Reines fondatrices de frelon asiatique

En direct du rucher, bilan du piégeage de printemps 2021 :
Nombre de fondatrices de frelon asiatique piégées (avec 5 pièges autour de la maison, proche du rucher):

  • Semaine/mois Météo Nombre de frelons : 
    28/02 au 28/03 : 1 mois temps pluvieux et frais  5
    28/03 au 04/04 temps beau et chaud 25°C        60
    04/04 ou 11/04 temps froid 10°C ou pluvieux    10
    11/04 au 18/04 temps froid 10°C ou pluvieux    10
    18/04 au 25/04 beau temps : 20-25°C             120
    25/04 au 02/05 temps mitigé 12-15°C              40
    02/05 au 09/05 temps mitigé 12-15°C              45
    09/05 au 15/05 temps pluvieux 15°C                10
    Total : 300 fondatrices piégées (voir photo)

A partir de maintenant (mi-mai), Il est inutile de continuer de piéger, car la plupart des reines fondatrices (non piégées) restent désormais dans leur nid, remplacées par les premières ouvrières. Pour rappel, le piégeage de printemps a pour but de capturer essentiellement les reines fondatrices, car il permet de "tuer dans l’œuf" le nid qu'elles ont commencé. Il est donc important de limiter ce piégeage dans le temps, afin de ne pas piéger d'autres insectes inutilement.

L'observation de terrain montre que le piégeage a été essentiellement efficace en avril, par beau temps et avec des températures supérieures à 15°C. Nous observons un pic de captures à la mi-avril avec 120 frelons piégés durant la semaine du 18 avril au 25 avril.
Cette observation apporte la confirmation que le piégeage peut être ciblé sur 6 semaines environ, entre fin mars et début mai.

Et maintenant?
- Piégeage: les personnes ayant investi dans le nouveau piège préventif de type Jabeprode (bac de capture avec entonnoirs très sélectifs adaptés au seul frelon asiatique) peuvent continuer de piéger les fondatrices (et ouvrières) jusqu'à fin juin. Ainsi les fondatrices retardataires pourront encore être piégées, sans dégâts collatéraux importants (piégeage d'autres insectes).

- Nid primaire de frelon : Le nid actuel (nid primaire) est encore petit (la fondatrice et quelques ouvrières). En prenant toutes les précautions requises, il est nécessaire de faire le tour de sa propriété pour vérifier tout recoin abrité chez soi : atelier, grenier, appentis, terrasse couverte, chalet de jardin, cabanon, bûcher, bétonnière, niche du chien, etc. pour voir s'il n'y a pas un petit nid en construction (actuellement pas plus gros qu'une orange). Si un nid est localisé, il sera ainsi très facile de le détruire rapidement (étant petit et à hauteur d'homme). Il ne faut surtout pas attendre qu'il grossisse ou, pire, qu'il migre, durant l'été, à la cime d'un arbre (nid secondaire), avec des milliers d'individus qui attaqueront alors sans relâche les ruchers à l'automne. Il serait alors beaucoup trop tard pour les abeilles, et aussi beaucoup plus difficile et coûteux pour détruire ce nid inaccessible. Il en va de la responsabilité de chacun.

Stéphane BEAUDET, Le Rucher d'Artémis. 

En direct du rucher : bilan d'une nouvelle semaine de piégeage

Beaucoup de frelons ! Vu l'année 2020, beaucoup de fondatrices en 2021. Record de capture: déjà 200. 

Bilan du piégeage de la semaine du 18/04 au 25/04 en direct du rucher: 120 reines fondatrices piégées (à 100 mètres du rucher).

"Après 2 semaines très fraîches (du 05 au 18/04), où les frelons n'ont pas pu sortir à leur aise, cette dernière semaine de très beau temps a été très propice à la capture. Il y a eu beaucoup de reines fondatrices de frelons qui rôdaient autour des maisons, soit pour chercher encore un petit coin tranquille pour fonder un nid, soit, surtout, pour rechercher de la nourriture sucrée.

Les pièges, positionnés autour des maisons ont été très efficaces. Un seul piège de type "cloche" positionné sur un muret a attiré à lui-seul une cinquantaine de frelons (voir photo). Une fois le piège amorcé de frelons, leurs phéromones attirent les autres frelons environnants. Un frelon qui rôde alentour est irrésistiblement attiré et en moins de 1 minute, rentre dans le piège ! Ce piège devient alors très sélectif, car une fois rempli de tous ces frelons asiatiques, les autres insectes ont plutôt tendance à s'éloigner du piège.

Il est important de faire un bon appât sucré (sirop, bière, vin blanc) et de privilégier le positionnement de son piège proche de sa maison (afin de pouvoir aisément le surveiller chaque jour), en exposition sud (soleil/mi-ombre), entre 1 et 1,5 mètres de hauteur. Le déplacer de quelques mètres au besoin si au bout de 2 ou 3 jours de beau temps, s'il n'a pas attiré de frelons. Un piège efficace attire très rapidement. Si un piège est très efficace à un endroit, privilégier ensuite cet emplacement et le conserver pour les autres années.

La personne qui pense qu'il n'y a pas de frelons asiatiques sur son secteur, parce que son ou ses pièges n'en capturent pas, se trompe, car il y a plus ou moins des frelons partout, sur notre territoire rural, d'autant plus que les reines fondatrices migrent pour trouver un lieu propice à la construction de leur nid. Si le piège me marche pas, c'est principalement parce qu'il est mal placé. Sous mes conseils, une personne a, cette semaine, déplacé son piège infructueux, qui était placé au milieu de son rucher, et l'a mis au niveau de sa maison située un peu plus loin. Bilan: une fois le piège déplacé au bon endroit, le piège a capturé 40 frelons en une semaine. Pour les apiculteurs, il ne sert à rien d'essayer de piéger les reines fondatrices au milieu des ruches (elles ne s'y aventurent pas ou très peu, car elles savent que c'est trop risqué pour elles). Pour les ruchers, il est préférable de privilégier le piégeage des fondatrices un peu plus loin ( si possible au niveau des maisons environnantes, situées entre 100 et 300 mètres d'un rucher, avec la participation de voisins volontaires). Le piégeage au milieu d'un rucher se fera principalement à l'automne (lors de la plus forte prédation des ouvrières du frelon sur les ruches), afin de réduire autant que possible cette prédation, mais ce piégeage d'automne est l'affaire des apiculteurs seuls.

Pour le piégeage de printemps des reines fondatrices, affaire de tout le monde, les 3 prochaines semaines sont encore intéressantes pour les captures:  il est donc encore temps de piéger un maximum de reines fondatrices. A partir de la mi-mai, les ouvrières du frelons vont prendre petit à petit le relais, il sera alors beaucoup trop tard pour piéger les fondatrices et inutile de continuer."

En direct du Rucher d'Artémis, Stéphane Beaudet, Lanouaille.